Visite…et visites!

Vous l’aurez compris, dans notre vie de tout-de-mondiste, nous sommes souvent déconnectés! Et quand on a du réseau, la mise à jour des applis (dont celle du blog!) n’est pas une priorité. C’était même tellement bas dans notre liste de choses à faire, que l’application de Fakamoea ne fonctionnait plus…Dommage, car c’était sur l’ancienne version qu’il y avait l’article à publier… et la mise à jour de l’appli a écrasé l’article!!..GRRRRR…

Bref, soyez indulgents, l’article est écrit de mémoire.

Avec Lotus et 6gone, nous quittons les Gambier sans fruit ni légume frais mais ravis de profiter d’une fenêtre météo pour remonter vers les Tuams. Heureusement, Poseidon se montrera plus clément que dame nature. Ce n’est pas un mais deux thazards que le Captain pêchera coup sur coup!

 

« Il est pas beau mon poisson?? »

En tout cas, bravo à MM. c’est elle qui, guide des Poissons Polynésiens en main, reconnaîtra la bête: un corps de barracuda mais sans écaille et sans les fameuses « dents de chien ». Nous le reconnaîtrons désormais entre mille!…mémoire gustative oblige: en salade tahitienne, ou chaud avec une sauce vanille, c’est un régal! Nous en serons de payer notre coup à l’arrivée: un « bête » pari sur le premier bateau qui pêchait… Les apéros Fakarêver une valeur sûre!

Appel d’Air et Zyngaya nous ayant dit le plus grand bien d’Amanu, un des atolls les plus au Sud des Tuamotus, nous avons choisi d’y faire escale. Autant couper un peu la remontée. Mais quel atoll adorable! Un joli village, en bord de passe, des habitants charmants et une douceur de vive exceptionnelle. Nous en profiterons pour donner à l’école locale les surplus de fournitures scolaires des enfants: très appréciés!

img_2877
L’Eglise en bord de passe

 

 

img_2882
La passe d’Amanu

Petite particularité, Amanu est situé juste en face de l’atoll d’Hao ancienne base logistique du CEP (Centre d’Essais du Pacifique). Et oui, que trouve-t-on entre Hao et les Gambier? Les deux « charmants » atolls de Mururoa et Fangataufa. Hao servait alors de base aérienne et logistique pour le CEP. Très honnêtement, il nous sera difficile de ne pas sourire quand on nous dira à la mairie avec beaucoup d’aplomb: « Vous pouvez pêcher sans problème dans notre lagon, il n’y a pas de Ciguaterra à Amanu… enfin… depuis que le CEP est parti! »… allez comprendre??…

Nous prendrons donc nos aises: balade-bulot sur le récif, BBQ plage et pêche « vivrière »! Bonheur paisible…

 

img_2859
Un petit coin de paradis

Cadre idéal pour les BBQ plage

Les 6gones avaient un timing serré. C’est donc avec Lotus que nous irons visiter LA curiosité au centre de l’atoll: un récif en forme d’étoile à trois branches. Exceptionnel!

DCIM100MEDIADJI_0056.JPG
Le nombril d’Amanu

 

DCIM100MEDIADJI_0070.JPG
Un mouchoir de mouillage

Le mouillage est exiguë au milieu des patates de corail et l’encre arrière obligatoire – toujours plus facile à installer qu’à relever, surtout quand le vent se lève pile au moment de partir. Heureusement, Angel Geek nous prêta main forte. Un équipage de choc!

3 mars pluie (3)
Les Falarêveurs à la manoeuvre

Une fois n’est pas coutume, Fakamoa se fera une petite frayeur avec un requin pointe noire quelque peu « suiveur ». Élodie de Lotus en sera témoin. Étrange… L’explication est simple: dans un atoll aussi peu touristique qu’Amanu, les seuls « snorkleurs » sont des pêcheurs. Les requins ont donc pris l’habitude de les suivre espérant manger « gratos » de leur prise!

2 mars aqua nombril (43)
Remontée rapide de Fakamoea sur le récif du nombril…

 

Plus sympathique: au détour du récif, non pas une mais deux raies mantas… bonheurs imprévus!

La magie des mantas

Nous serons cependant tirés de notre torpeur tuamotuesque par un appel du broker en charge de la vente de Fakarêver: « Acheteur à Papeete dans 6 jours! » « Hein! Quoi? On fonce !! » Nous parcourons donc les 500 mn en à peine plus de 3 jours (merci le parasailor) et enchaîneront avec 3 jours de ménage intensif.

Impressions soleil couchant

Fakarêver était donc sur son 31 (…nous un peu moins après un tel marathon!) pour accueillir ses possibles futurs propriétaires. Une visite de plus de 2h30, des acheteurs emballés mais qui malheureusement ne purent pas faire d’offre, la vente d’un bien immobilier, nécessaire à l’achat de Fakarêver, ayant achoppé au dernier moment.

La venue sur Papeete n’aura finalement pas été vaine. Nous en profiterons pour refaire un jeu complet de photos du bateau et refaire les stocks « solides » et « liquides » avant l’arrivée de nos invités d’avril: Fabrice et Sylvie suivis deux jours plus tard d’Agnès et François.

Direction Fakarava où nous rejoindrons nos premiers amis. « Mais où vous retrouve-t-on? » « Ben, à l’aéroport pourquoi? » Quoi de plus sympa que d’acceuilir ses amis, Fakarêver directement mouillé au pied des pistes de l’aéroport! Les pauvres, chargés comme des mules avec toutes nos commandes dont un « hors format » pas piqué des hannetons qui fera sourciller les douaniers : « Mais que transportez vous? » « Une voile, pourquoi? » Tout arriva à bon port. Un grand merci les amis!

Nous ne nous attarderons pourtant pas, une petite houle de sud rendant le mouillage de l’aéroport un peu inconfortable. « Mais il bouge le bateau… même à l’arrêt?!! » Bienvenue à bord !

Direction donc le Sud Est de Toau et notre mouillage fétiche. Et qui dit mouillage fétiche, dit écrin parfait pour une vidéo « in-situ » du bateau. Merci à nos invités pour leur patience pendant les prises de vues et surtout un grand merci à tous: sans le drone et la GoPro le résultat n’aurait pas été le même! Minute promo…

 

Toau est toujours aussi beau (je sens qu’on va la garder celle-là !): hoas cristallins (fausses passes dans la barrière de corail), snorkeling a couper le souffle et BBQ tranquilles à l’ombre des palmiers.

Art de vivre Paumotu

Pour la première fois, nous testerons ensuite le mouillage entre les deux passes de Toau. Validé! Les deux passes sont très complémentaires: le corail est plus développé dans la plus petite et les poissons plus présents dans la deuxième. Nous verrons même un Tapete (pointe blanche de récif) courser deux requins gris… qui paraissent bien petits à côté !

Profitant d’une soit-disant bascule de vent, nous ressortons de Toau pour rallier, le Sud de Fakarava. Finalement, pas l’ombre d’un poil de vent, nada! Ce sera donc au moteur sur un lagon d’huile que nous rallierons Hirifa au Sud de Faka. Quelle sensation étrange d’arriver en milieu d’après-midi le soleil dans le dos sur une mer tellement lisse que tous les contrastes sont gommés. Les patates étaient invisibles, malgré le soleil ! Heureusement, elles sont peu nombreuses à Hirifa.

img_7894
Raimiti: quand le lagon se confond avec le ciel

Farniente au programme pour nos amis, parsemé quand même de quelques lectures studieuses (« E=MC2 » s’il vous plaît!). Respect ! Angel Geek dévorera le livre en une journée!

Balades turquoises et farniente

Nous leur ferons découvrir notre désormais célèbre spot pour les bulots et autres oursins crayons. Nous nous essayerons même à la pêche sous-marine avec un succès mitigé : un petit mérou marbré terminera quand même en tahitienne au dîner.

Merou
« Et un mérou pour la 12! »

 

Nous fêterons en anticipation l’anniversaire de Fab! Avec tarte au citron du chef patissier Angel Geek au dessert.

Le temps passe toujours trop vite. Fab et Sylvie s’envolent vers la suite de leur périple polynésien. Quelques courses et nous voici prêts à recevoir Agnès et François! Mais ça, c’est une autre histoire…

13 commentaires

  1. On se doutait qu’il y avait des problèmes techniques aussi l’attente n’a pas été trop dure à supporter. Vous avez l’air en pleine forme et je trouve que la Miss a beaucoup changé.
    Bonnes chances pour la vente. Gros bisous

    J'aime

    1. Merci Henri! C’est vrai, Héloïse change beaucoup physiquement… malheureusement son caractère lui ne change pas!! une vraie tête de pioche! on vous embrasse bien fort

      J'aime

  2. Beaucoup beaucoup de chance pour la vente !

    Les paysages sont magnifiques, tellement beaux qu’on à du mal à croire que c’est possible un decor pareil. Profitez en des derniers mois de relax. Courage aussi aux enfants pour les evaluations de fin d’année.

    J'aime

  3. Merci pour ce long article …..fait de tête en plus !!!! On comprend mieux vos soucis .Ceci étant l’eau est toujours aussi bleue,la pêche donne bien et vous semblez en forme et bien bronzés .Courage pour la suite. Bises a tous les quatre. Papy Guy et mamie Josette.

    J'aime

  4. Bonjour, nous habitons sur Papette depuis cet été et pour 2 ans . Nous prévoyons ensuite de partir pour une année off. Nous serions revis de vous accueillir si vous passez à nouveau par Papeete ou de vous rencontrer.
    A très bientôt peut-être et profitez bien !
    Soazig&Arnaud Castelnérac

    J'aime

    1. Bonjour,
      Merci pour gentil message et désolé d’y répondre aussi tardivement.
      Nous serons ravi de vous rencontrer pour partager notre vécu et répondre à vos questions à partir de la dernière semaine de juin. On vous enverra un petit e-mail avec nos coordonnées locales.
      A bientôt donc!
      Les Fakarêveurs

      J'aime

  5. Coucou les Patoches! Vous nous régalez de vos images et récits. C’est cool de vous lire de temps en temps, même si un peu triste qu’une fin soit programmée. Victor Segalen est-il dans vos lectures à ces latitudes qu’il affectionnait tant? 😉 Quelle est la date prévue du retour by the way? On n’aura pas réussi à venir vous envahir, grrrr. On vous embrasse. Dams et AnneSo

    J'aime

    1. Coucou Dams,
      …ce ne sera que pour mieux repartir 😉
      Victor Segalen n’est pas encore dans nos listes de lecture mais on va y remédier.
      J’espère que vous allez tous bien.
      Des bisous de Papeete
      Les Fakarêveurs

      J'aime

  6. Hello à tous les 4 !
    Toutes ces photos magnifiques sont un régal !
    Profitez bien de vos derniers mois !
    Valentine attend sa copine « de pied ferme » et espère bien être dans la même classe qu’elle pour le CM2 à la rentrée !
    Gros bisous
    Clarisse & Family

    J'aime

Répondre à Annick MINEBOIS Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s