Divines Marquises

La baie des V(i)erges est un incontournable de tous les récits de tour-de-mondiste. Peut-être le manque après des semaines en mer! D’après la légende, le pudique ajout de la lettre « i » est dû aux missionnaires choqués par le nom trop descriptif de la baie!… à vous de juger!… merci en tout cas pour le cours improvisé quand MM a demandé de son air (on va croire innocent!): « Mais pourquoi ça s’appelle la baie des Vierges?! »

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
On a du mal à voir des vierges…

Cette tranquille baie est située sur l’île la plus au Sud des Marquises, Fatu Hiva. Fatu Hiva est le choix idéal de premier mouillage aux Marquises pour visiter « au portant » (vent arrière i.e. dans de bonnes conditions) le reste de l’archipel. Malheureusement, il n’y a pas d’aéroport et pour récupérer les dames de l’équipage, Fakarêver a dû en premier lieu mouiller plus au Nord à Hiva Oa.

pict0548.jpg
Angel Geek et ses potes Marquisiens à la cascade de Fatu Hiva
KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Angel Geek se lance sous le regard inquiet de Fakamoea

Hiva Oa a permis d’évacuer quelques formalités administratives: dernières copies CNED, formalités d’entrée (même en France cela reste un pensum…) mais surtout de retrouver deux de nos bateaux-copains Kirwit et 6gone. 2 mois après leur arrivée, Kirwit fait maintenant partie du décor dans la baie Tahauku à Hiva Oa. De vrais Marquisiens ! Grâce à eux nous avons rencontré Mu et expérimenté la vraie générosité marquisienne: pamplemousses et bananes à gogo mais aussi du poisson (du papillon pêché par 500 m de fond) et de la chèvre! Le tout dépecé et écaillé de main de maître par le Captain. Comment ne pas être généreux quand la nature vous donne autant ? Plantez trois graines vous aurez des fruits et légumes à profusion. Jetez une ligne, les poissons se battent pour l’attraper. Quoi de plus facile pour manger de la viande ? Une carabine sur le dos, 2 cartouches en poche et vous rapportez soit un cochon soit une chèvre sauvage. Pas de carabine… il suffit de courir après 1 ou 2 poulets qui envahissent les bords des routes. En tout cas, vive la pompe à eau de mer pour nettoyer le pont de Fakarever-poissonnerie-boucherie!

Nous avons aussi dit au revoir à Camille qui poursuit son périple à bord d’un nouveau bateau vers les Tuamotus. MERCI encore miss et à bientôt!

Impossible, en tout cas, de passer à Hiva Oa sans s’arrêter sur les tombes de Gauguin et de Brel. Face à la mer, de bien jolies dernières demeures!

Visite également du plus important centre archéologique marquisien: le site de lipona a Puamau. Le site regroupe plusieurs tikis particulièrement intéressants: un tiki couché très original, le plus grand tiki de Polynésie, etc…

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Le plus grand Tiki des Marquises
KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Le Tiki couché

Les tikis sont des sculptures assez massives et typiques de Polynésie qui représentent la force, la virilité et pour ces dames la fécondité. Bien jolie balade qui nous a permis de découvrir les pistes locales pendant presque 3h, à flanc de falaise, au milieu des chèvres, des vaches et des chevaux. Heureusement nous étions à bord d’un 4×4 bien acclimaté!

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Des petits gigots en perspective…

Cap ensuite vers Tahuata et la superbe baie d’Hanamoenoa sur l’une des rares plages de sable blanc des Marquises. Escale au milieu des bateaux qui composaient les deux flottes auxquelles Fakarever a participé pendant la TransPac: l’une gérée par le bateau Infinity et l’autre anglophone par Lungta.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Une des seules plages de sable blanc des Marquises

Mettre des visages et des familles sur les noms si familiers des bateaux fut le grand jeu du mouillage! La biquette de Mu a d’ailleurs régalé son monde lors d’un BBQ improvisé sur la plage gentillement prêté par l’une des familles de la plage. Également au rendez-vous les premières grosses « bébêtes » en snorkeling: raies aigles, requins pointe noire dont une brochette de 7 (yes!!) et même une raie manta nageant tranquillement entre deux bateaux. Si on ajoute les balistes Picasso, les chirurgiens rayés et autres perroquets à bosse, pas de doute on y est! Ne manque qu’une plus belle luminosité et promis on vous saoule de photos !

DCIM100MEDIADJI_0146.JPG
Tous les enfants de la flotte de la Transpac se retrouvent pour jouer dans les vagues

Cap ensuite vers Fatu Hiva mais au près (i.e. vent de face) et avec de la houle. Grr… Les catas ne sont vraiment pas faits pour remonter au vent. Au moins, cette fois-ci on a un pilote automatique!… mais plus de capteur de girouette… pas forcément sympa en nav de nuit quand on ne voit pas la « vraie » girouette en tête de mat. Le Captain assure mais en version Capitaine Haddock (en gros d’une humeur de chien!). Si vous ajoutez qu’à cause de Fakamoea la drisse de Grand Voile est allée s’emmêler dans le haut du Génois et que non contente des 2 premiers mouillages, Fakamoea à fait remouiller 3 fois le bateau malgré les trombes d’eau, vous aurez un excellent dimanche matin de Fête des Pères!!!

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Bonne fête des papas !!!

Une fois le soleil de retour, découverte de cette île très sauvage, uniquement reliée par bateau. Nous assisterons d’ailleurs à l’arrivée de l’Aranui un bateau mixte (cargo et croisière) reliant Fatu Hiva à Papeete. Toute l’activité de l’île s’arrête pour tourner alors autour du bateau!

L’équipage de Fakarever chausse alors ses chaussures de randonnée: quasi 10km aller-retour avec une dénivelée de 750m… les gambettes manquent un poil d’entraînement mais quels beaux panoramas!

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Ca grimpe !!!
KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
La pause s’impose

Découverte de l’artisanat local et notamment la fabrication des tapas, tissus en écorce de murier ou de banian battue, séchée, rebattue, assouplie et ensuite peinte à la main avec des motifs traditionnels. Les prêtres et les femmes s’en paraient autrefois lors des cérémonies.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Découverte de la fabication de Tapas
KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Déjeuner improvisé chez l’habitant
KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Pétroglyphe representant une balaine (avec un grouin :-))

Dîner ensuite avec tous les bateaux du mouillage: et hop deux nouveaux bateaux copains. « Appel d’air » et leurs charmants bambins et « Amarylis II » avec un très sympathique couple de néerlandais en tour du monde depuis 2011. Pas d’autre choix pour le Captain que de continuer à pratiquer son anglais! Après 2 ti’punch, un poème…

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Les Tikis made in Fakarever

Dernière étape de notre périple marquisien et gros coup de cœur: Ua Pou. Petit bijou géologique et paradis des fleurs dominé par une demi-douzaine de pitons spectaculaires. Rencontre avec des personnages hauts en couleurs y ayant créé leur petit paradis terrestre (coordonnées en bas, comme d’hab!):

– Manfred, homme aux multiples vies (et femmes !) qui a monté de toutes pièces une plantation de cacao et qui confectionne lui-meme tablettes et bouchées en chocolat. Que du vrai dedans! Un vrai régal! MM et Angel Geek ne s’y sont pas trompés et ont dévoré en moins de 2 minutes une tablette gentiment déposée sur la table en « dégustation »…

– Ti Piero, ancien chef cuisto de la marine nationale, qui a créé une très sympathique table à Hakahetau et qui revisite les beaux produits locaux. Nous y avons dégusté de l’espadon fumé maison et du thazard à la crème… exquis!

– Jérôme, guide de randonnée, bible vivante sur les traditions marquisiennes. Avec sa femme Elisa ils ont monté à Hakahau une très jolie pension de famille à flanc de coteau. Et nous nous sommes régalés d’un chaud-froid de thon…miam!

Merci à tous pour votre accueil et votre générosité! Les enfants ont même pu faire de la pirogue… après l’école de voile de St Barth, l’école de Va’a à Ua Pou! Point positif dans la mésaventure des 6Gone, elle nous aura permis de découvrir la douce baie d’Hakahau…

Manfred alias Schoko Mann! +689 87 30 77 08 (pas surs d’avoir le bon numéro mais Manfred est inloupable sur place…)

Chez Ti Piero à Hakahetau + 689 87 20 17 59

Pension Pukuee de Jérôme et Elisa à Hakahau + 689 87 72 90 08 / + 689 87 34 95 58

19 commentaires

  1. Bande de veinards!!!On vous envie tous les jours. On a suivi les mésaventures de 6gone, heureusement tout est rentré dans l’ordre, reste à effectuer les réparations nécessaires à la poursuite de l’aventure Prenez garde à vous.Bisous

    J'aime

  2. Coucou Dominique, quelles belles photos et comme ces endroits ont l’air magnifique ! Cela me permet de tromper mon attente en beauté : résultats du bac pour Alexandre dans 2 jours et résultats du brevet pour Marine la semaine prochaine ! Continue à nous faire profiter de votre voyage. Je t’embrasse. Laurence

    J'aime

    1. Merci Laurence pour ton gentil message! Je croise les doigts pour Alexandre et Marine…déjà…le temps passe bien vite! Bises de Ua Pou en partance pour les Tuamotus

      J'aime

  3. Que de belles choses , merci pour les jolies photos.Comme Henri, nous avions lu les gros soucis des 6gone…et le »cauchemar qui n’arrive pas qu’aux autres »….alors soyez prudents bien sûr et surtout profitez bien de toutes ces belles découvertes de la nature et des rencontres locales. Si les fiches du CNED sont envoyées, tout le monde est en vacances !!!! prenez de belles photos à nous faire partager et conservez toutes les anecdotes, Angel Geek en sortira de belles histoires.
    Bises à tous les quatre. JJ

    J'aime

  4. Ravie de vous voir de nouveau tous les 4… dans cet univers paradisiaque! Bien loin des bouchons et canicule de Paris!!
    Continuez de nous faire rêver… et nous raconter de belles histoires… Hâte de voir Tuamotu et ses secrets…
    La bise a tous!
    (Raphaël semble avoir encore bien grandi… Il te rattrape Dom! 😁)

    J'aime

  5. Compte tenu des évènement des prochains jours, je prend un peu d’avance pour vous dire que fêter vos noces de porcelaine
    entourés de deux beaux enfants, au milieu d’un voyage de rêve. QUEL PIED!!!! Continuez à être heureux et nous serons heureux. Bon anniversaire et mille bisous

    J'aime

  6. 12 juillet 1998 , dans la cour du Postillon, entre amis , avec Thierry et sa belle moustache tricolore (aux couleurs inversées!)…. c’était la coupe du monde gagnée par l’équipe de France ! quelle fête !
    Mais non ! c’était le 11 juillet ..il y a 20 ans ! Bon anniversaire de mariage avec nos meilleurs souhaits et nos bisous.
    La joie familiale est assombrie par ces deux peines mais les pensées et les cœurs restent unis dans l’espérance.
    Bises à tous les quatre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s