Retour aux Toams

Fakarêver quitte les îles de la Société et Papeete pour retourner aux Toams (comme ils disent dans le coin), dans la plus illustre.. de cet archipel : Rangiroa. Rendez-vous avait été pris dans cet atoll avec nos voisins de Saint Raphael en vacances en Polynésie. Quel plaisir de retrouver des amis à l’autre bout du monde…. ces retrouvailles furent l’occasion de prendre quelques bières locales, se raconter des potins du sud, de snorkler dans la passe et prendre un bon déjeuner chez Lili.

img_2461
Les potins de St Raph chez Joséphine en face des dauphins ;))

Fakarever a pu aussi y retrouver ses amis des 6gones qui étaient redevenu, par la force des choses, terriens depuis quelques mois.

Quand on pense Rangiroa… on pense inévitablement plongée. MM, bien décidé à rattraper son frère, a pu passer avec brio son plongeur d’argent.

img_1255
De la graine de championne

Captain Faka, provisoirement délaissé par Fakamoea à cause de quelques soucis d’oreille n’a pas manqué l’occasion de plonger dans le bleu de la mythique passe de Tiputa pour voir les gros requins Marteaux présents à cette période…Magique… un poil moins magique pour Fakamoea qui pendant son snorkling s’est fait mordre le bout de l’orteil par un baliste titan! Sans gravité heureusement. Les poissons les plus dangereux ne sont pas toujours ceux que l’on croit! Ces poissons, extrêmement territoriaux, deviennent agressifs en période de reproduction. Leur mâchoire est heureusement petite!

La météo étant favorable, 6gones et Fakarever décident de hisser les voiles vers la passe nord de Apataki avant de visiter les Nord Est de ce Lagon. Nous nous sommes tellement plus à la passe Nord que nous y sommes restés pour le plus grand bonheur des enfants. Ils se sont octroyés leur plage privée, à quelques encablures en paddle, pour y passer tous leurs après-midi. Les parents étaient ravis !!

DCIM100MEDIADJI_0406.JPG
Sympa comme plage privée, non?

Contrairement à la passe de Rangiroa, où le risque en plongée n’est pas de se faire croquer par un requin, mais plutôt de se faire scalper par un bateau en remontant, celle d’Apataki est vierge. Pas de club de plongée, seulement quelques cabanes de pêcheurs et de ramasseurs de copra bordent ses rivages. Du coup, l’interaction avec les poissons et totalement différente… ils deviennent curieux ou interrogateurs. Lors de notre mise à l’eau, une bande de gros lascars (Napoléon, carrangues, mérou et autres poissons carnassiers) embusqués à l’entrée de la passe pour croquer des congénères, nous ont accueilli avec un regard glacial du genre: « Qu’es-ce-qu’ils viennent nous embêter ceux-là !!! ». Se laissant dériver dans le courant rentrant, traînant l’annexe au poignet comme un petit chien, nous voyons défiler devant nos yeux ébahis des tableaux de poissons divers et variés. La passe faisant environ 15m de profondeur, nous longeons tranquillement sa crête quand une famille de requins déboule sur notre droite et plonge dans le fond de la passe. Emportés sur le côté droit de la passe par un courant de plus en plus fort, nous contemplons tranquillement les patates de corail et les poissons quand tout à coup, une escadrille de requins gris fonce sur nous. Suite à conseil de famille, les requins avaient dû certainement décider qu’il était peut-être intéressant de nous inspecter de plus prêt. C’est donc une dizaine de requins qui déboulent de toute part et s’arrêtent à quelques mètres en nous en nous tournant autour. Après quelques minutes, n’étant visiblement pas à leur goût, ils disparaissent aussi rapidement qu’ils ont apparu.

Le 11 décembre sonna à la porte de Fakarêver pour fêter l’anniversaire d’Angel Geek. Bien heureux de fêter celui-ci avec ces amis des 6gone.

img_1359
Fier de fêter ses 13 ans avec ses amis!

Fakarever et 6Gone prendront ensuite la direction de l’anse Amyot où nous rejoindrons nos amis de Lotus. Cette anse bien protégée est parfaite pour la pêche au poisson perroquet où Angel Geek excelle. Il est plutôt énervant, il tire… il touche. Ceci dit, il est préférable d’avoir sa proie du premier coup car à peine le harpon décoché, les requins rappliquent immédiatement. À la vue de ces gentilles bébêtes, AG à subitement eu des soucis pour décompresser ses oreilles, rendant ainsi les armes au capitaine. A croire que le capitaine a aussi besoin de lunettes sous l’eau, il a tiré une bonne dizaine de fois sans succès !!! Fakarêver se contentera donc d’un seul poisson pour sa salade tahitienne du midi. Lors de cette courte escale chez Valentine et Gaston, le Captain et Fakamoea découvrent qu’il est possible de ramasser sur la barrière l’équivalent de nos bulots français, mais en format tahitien. Ni une, ni deux, les deux Faka armés de leur sac s’engagent sur le récif. Normalement, à marée basse la houle se fracasse sur la barrière de corail, inondant celle-ci avec de l’eau jusqu’au chevilles… la normale n’existant pas en mer, le capitaine s’est fait ramasser par deux fois par des vagues le trainant sur une quinzaine de mètres sur le platier. Les égratignures ça fait mal aux genoux, mais perdre ses nouvelles lunettes offertes quelques semaines au paravant pour son anniversaire !!!! Ça fait vraiment mal au cœur….

Route ensuite avec Lotus vers le motu fétiche de Fakarêver à Toao.

4fe678ec65846a16a49de1c40f01eda4
Le paradis de Fakarêver…à Toau

Barbecue sur la plage, piscine naturelle, snorkling cristallin font de ce petit coin de paradis, le grand coup de cœur de ce tour du monde. Nous avons même eu la joie de revoir notre ami Kin rapidement passé nous faire un petit coucou.

DCIM103GOPROGOPR4252.JPG
Une des activités préférées des tourdumondistes… le BBQ sur la plage

Fakarêver et Lotus fêterons un pré-Noël sur place, en effet, un coup de vent de Nord nous oblige à quitter les lieux le 24 au matin. Troisième venue sur ce motu, troisième départ précipité. Quand on aime, on s’attarde toujours au maximum !

24 dec (4)
Après l’appel à la famille pour Noël, il est temps de mettre les voiles!

Après un gros apéro sur Lotus, Fakarêver a donc passé son deuxième Noël à Fakarava (rien de plus normal !).

Le 26 décembre notre amie Emmanuelle de Hong-Kong nous rejoint sur Fakarava pour quelques jours. Nous quittons le mouillage nord pour rejoindre les bateaux copains à Kokakoka au Sud et arriver pile à l’heure pour fêter l’anniversaire d’Elodie de Lotus. Aucune occasion n’est loupée pour boire un coup. Barbecue sur la plage avec brochette de shamalow achèveront cette longue journée.

img_0378
Notre nouvelle équipière !

Souhaitant faire découvrir la passe Sud et les sables roses de Fakarava nous migrons vers le village de Tetamanu. Côtoyant les requins depuis plus d’un an, on oublie vite les appréhensions que peuvent avoir nos invités quand ils plongent du bateau pour la première fois et qu’ils voient un requin gris de plus 2m tourner inlassablement sous le catamaran.

img_0387
Nos amis les bêtes

Nous devons avouer qu’Emmanuelle a pris beaucoup sur elle pour snorkler la magnifique passe sud dé Fakarava qui est infestée de requins. Le lendemain matin, nous décidons de partir en annexe aux sable roses de l’autre côté de là passe. Accueillis par une ribambelle d’oiseaux et de leurs petits, nous avons été pris d’une grande culpabilité quand, nous voyant débarquer, tous les petits qui ne savaient pas encore voler, ce sont mis à l’eau, le vent et le courant emportant cette flopée de petit oisillons vers le large. Nous nous attendions à les voir se faire happer tout crus par les petits requins pointe noire qui rôdaient dans les parages. C’était sans compter sur la vigilance de leurs parents qui tournaillaient en permanence au dessus d’eux pour les briefer.

Nous avons été très soulagés de tous les retrouver sur la berge à notre retour de promenade. Nous avons donc marchés à pas de loup pour éviter qu’une nouvelle fuite désespérée se reproduise.

Gardant le meilleur pour la fin, nous avons mis le cap vers Hirifa et sa magnifique plage pour passer le réveillon de la nouvelle année. Quel plaisir de se retrouver tout seul dans ce fabuleux spot de kite où il y a, en temps normal, au minimum une dizaine de bateau.

img_1390
L’origine des Fakakilos…

Après une nouvelle chasse aux bulots et aux oursins crayons nous festoyons comme ils se doit la nouvelle année avec une cuvée de Roederer millésime 2009 apportée par notre très gentille invitée.

Petit réveillon… en toute simplicité

Fin des vacances pour Emmanuelle et pour nous, nous remontons sur Pokokota où un transfert est prévu pour l’emmener à l’aéroport de Fakarava.

Nous restons quelques jours au Yachth club pour profiter du wifi et faire un maximum d’administratif avant d’entamer notre descente vers les Gambiers où la disette du wifi devrait encore plus cruellement se faire sentir.

img_1757
Bonne année 2019!

22 commentaires

  1. Bonne Année à vous quatre. Oui c’est un décor de rêve et cela fait tellement du bien surtout que je viens de prendre mon petit déjeuner devant vous…. (écran)
    Bises
    Thérèse

    J'aime

    1. Merci Thérèse pour ton gentil mot! Très belle et douce année pour toi également. Nous sommes désormais aux Gambier… Suite dès que le réseau internet nous permettra d’envoyer le prochain post ! On t’embrasse

      J'aime

  2. Vous nous mettez l’eau à la bouche les Faka! Les atolls du bout du monde vous vont si bien. Vous êtes magnifiques! Mention spéciale pour la plage privée des kids.
    Énormes bises béarnaises

    J'aime

    1. Merci ma gnagna!! C’est gentil. J’espère vraiment que les vents nous serons aussi favorables en avril. On croise très fort les doigts! Vous avez pu contacter le prof de kite? bon WE et à très vite

      J'aime

  3. Merci pour ce sympathique et ensoleillé récit il nous remonte le moral pour supporter notre grisaille quotidienne et la froidure -3 tous les matins à Pau .Merci aussi pour les belles photos, ce banc de requins si près du bateau . C..est un peu stressant et on partage les inquiétudes de votre invitée avant de se mettre à l’ eau .
    Soignez bien morsure et oreilles.
    Avec encore tous nos vœux, bonne continuation et bons vents. Grosses bises de mamie et papy. Guy

    J'aime

    1. Merci pour le gentil mot papa. Nous sommes bien arrivés aux Gambier et devine qui est venu en Va’a nous demander de déclarer le bateau… un gendarme tahitien en Va’a!! Je n’étais pas à bord à ce moment là, sinon je t’aurai envoyé la photo… Gros bisous de Rikitea. Embrasse bien Maman et Cam en début de semaine

      J'aime

    1. Merci Henri. Ca y est nous sommes rendus aux Gambier. Bien chouette de découvrir un nouvel archipel. Par contre, on ne promet rien pour le prochain post… on a accès qu’à de la 2G!! J’espère que les travaux se sont bien passés. On vous embrasse bien fort.

      J'aime

  4. Très bonne année à toute la famille et merci pour ces belles photos et ces récits qui nous font rêver sous la grisaille parisienne. Un bisou pour Heloise.
    Catherine Roger-Vasselin

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour vos messages et sincèrement désolée de ne pas toujours pouvoir y répondre dans les temps mais internet est une denrée bien rare dans les îles! Tous nos meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2019. Héloïse vous fait un gros bisous. Elle est d’ailleurs toujours très sensible à vos messages. Merci encore

      J'aime

  5. Coucou Dominique. Meilleurs voeux à tous les 4. Continuez à nous faire rêver en cette nouvelle année que nous avons débutée à Bangkok (où Alexandre a fêté ses 18 ans … cela ne nous rajeunit pas !!!). Bises. Laurence

    J'aime

    1. Merci beaucoup Laurence. Tous mes meilleurs voeux à tous les 4 pour cette nouvelle année. J’espère que vous avez bien profité de la Thaïlande. Bien sympathique façon de commercer l’année en effet. Je t’embrasse. A bientôt!

      J'aime

  6. Toute la famille se joint à moi pour vous souhaiter une belle année 2019 emplie de beaux moments de vie et d’une bonne santé.
    Merci de nous faire partager ainsi cette merveilleuse aventure.
    Bonne continuation.
    Bises affectueuses à vous quatre.
    Cathy

    J'aime

    1. Merci beaucoup Cathy et quel plaisir de te lire. C’est très gentil de ta part. Une très belle année 2019 pour vous tous. Gros bisous à Lucien et à Emmanuel de notre part.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s