Iles du Nord, 12ème bougie et autres joies du voyage !

Au départ nous ne pensions nous arrêter à St Barth que quelques jours, juste le temps d’attendre que notre « balise de détresse » soit livrée à St Martin. Cette balise EPIRB aurait pu être livrée avec le reste des équipements du bateau en Martinique… sauf qu’il nous manquait le numéro d’identification du bateau pour la programmer (MMSI pour les intimes), que nous n’avons récupéré qu’au moment de l’officialisation du changement de propriétaire en Guadeloupe. Bref, impossible à anticiper !!

Nous attendons donc sagement sur St Barth : shopping et langoustes à go-go, petites planchas au bar de la Cantina, découverte de la vie à St Barth grâce à Fabrina et Sébastien d’Artémis (amis des 6gones installés quelques temps sur St Barth – un très grand merci à eux !), plage et rando… Bref, nous nous laissons quelque peu endormir par le soleil des tropiques, pour se rendre compte une semaine plus tard que la balise n’est jamais partie de France !! ARGHH… Hors de question de rester une deuxième semaine, décision est prise : Maud et François nous ramènerons le précieux objet au nouvel an… à Cuba.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Les ados font comme les grands

Le planning se resserre d’un coup ! Cap sur St Martin, Tortola aux Iles vierges britanniques puis St John et St Thomas aux iles vierges US. Notre programme était bien calé… mais en mode « pré-ouragan ». Irma a totalement désorganisé la logistique de ces îles et les « customs » (douanes et immigration) ne sont plus où ils étaient, voire font parfois les formalités d’entrée (clearance) sous un barnum !! Les autorités anglo-saxonnes restant – malgré tout – extrêmement pointilleuses, nous voici lancés dans un véritable jeu de piste qui, au final, dicte notre planning. Ces îles restent belles mais les cimetières de bateaux que nous croisons un peu partout, la faible visibilité sous-marine (les fonds ne se sont pas remis 3 mois après les ouragans) et l’absence de réseau Internet ne nous incitent pas à nous attarder. 150 miles et 4 jours plus tard, nous voici donc à Puerto Rico.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Cimetières de bateaux

 

Angel Geek avait habillement négocié d’anticiper sa fête d’anniversaire, préférant largement un samedi soir à un lundi soir pour souffler sa 12ème bougie. Apéro copain, hot-dog maison (on est en territoire US à Puerto Rico!) et gâteau marbré (recette issue du cours d’Allemand de Raph – tout est bon à prendre pour motiver la jeunesse à la langue de Goethe…). Ravi de pouvoir enfin jouer à son nouveau jeu, Raph se précipite sur son ordinateur pour s’apercevoir qu’une mise à jour avait eu lieu et nécessitait une nouvelle connexion à Internet…. ARGHH, rage, désespoir… Puerto Rico a énormément souffert des ouragans et le réseau, voire parfois même l’électricité sont toujours HS, 3 mois après Maria… Angel Geek va devoir faire preuve de patience. Mouillage après mouillages pas de réseau, seulement le doux bruit des générateurs dès la fin d’après-midi. L’eau ne se prêtant temporairement pas à la baignade, nous ne voyons décidément pas Puerto Rico sous son meilleur jour. Direction donc la République Dominicaine !

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Déjà 12 ans…
KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
La bande de potes

A l’envoi de ces lignes, nous venons d’arriver en République Dominicaine. La traversée du canal de la Mona – canal réputé difficile entre Puerto Rico et la République Dominicaine – s’est passée comme un charme. Merci aux 6Gones pour le choix de la fenêtre météo: sans Wifi pas d’activation du téléphone satellite et donc pas – encore – de météo pour nous! Le contraste est saisissant avec les paysages dévastés que nous avons traversé dans les iles du Nord. Ici les cocotiers existent encore et ont gardé leurs belles palmes. Seul bémol, tous les vacanciers se sont réfugiés dans cette île… Nous ne sommes plus les seuls touristes !

 

20 commentaires

  1. Pas d’inquiétude, votre balise est bien calée dans son carton au pied de notre lit ! François m’avait parlé d’une grosse valise (pb d’audibilité du réseau j’imagine), alors, ôh que la surprise fut belle, lorsque nous avons vu arriver le petit objet. Ceci étant, perdu entre maints cartons Amazon (hé oui, Santa Claus est social et digital chez nous), il a bien faillit retourner à l’expéditeur illico presto (il ne figurait pas sur la liste du Père Noël celui là !). Deux esprits valant mieux qu’un, votre sécurité maritime est désormais assurée.
    Cette petite parenthèse refermée, vous êtes radieux (tout du moins, toi et les enfants). Mais où est Hervé !!!
    De notre côté, nous comptons assidûment les jours qui nous séparent des plages de Varadero et mojitos cubains, vraiment las des températures hivernales.
    Naviguez bien pour être au RDV le 31 !!

    J'aime

    1. Merci miss et bien cool pour la balise! C’est vraiment chouette de vous revoir au 31. Le rythme va être dense niveau navigation mais bon… c’est un bon entraînement !! Gros bisous et Joyeux Noël à tous ! Des bisous

      J'aime

    1. Merci beaucoup pour votre gentil message! Héloïse était radieuse – et Raphaël très touché – en vous lisant !! 😘👩‍🏫 Belles fêtes de fin d’année! A bientôt sur le blog

      J'aime

    1. Merci beaucoup… les enfants sont certainement à l’image de leurs parents 😁😂👍
      On serra probablement en navigation a Noël. Une bonne occasion de tester l’iridium ! Gros bisous à tous les deux.

      J'aime

  2. Imaginez la scène : papa, maman, Jos, Sylvie, Eric, Élise, Maxime, Jean Luc, Matteo, et moi, non pas autour d’un feu de bois mais collés à la tablette devant la carte de votre parcours et les commentaires vont bon train : ils descendent, ils remontent, ils doivent s’endormir, ils ont bien avancé…..Nous espérons vous avoir ce soir. Nous pensons beaucoup à vous.
    …..penserons aussi à Hervé en dégustant une armoricaine ce soir.
    Continuez à nous faire rêver en partageant votre aventure.
    Gros bisous
    Edith

    J'aime

  3. Nous espérons que vous avez passé de bonnes fêtes sous des cieux plus cléments qu’en métropole…Meilleurs Voeux 2017, Joie, Santé et Bonheur en famille et une bonne navigation avec un peu de vent, mais sans plus. Nous vous embrassons tous les quatre affectueusement. Liliane et Claude

    J'aime

    1. Merci pour votre très gentil message! Le réveillon fut cubain cette année! Tous nos meilleurs vœux de santé et de bonheur pour 2018! À très vite pour de nouvelles aventures via le blog. On vous embrasse

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s